Préparer son voyage à l’étranger avec un bébé

À l’approche des fêtes de fin d’année, les marchés de Noël ouvrent leur porte. Pour le plus grand plaisir des petits, mais aussi des plus grands. Dans une ambiance festive, joyeuse et chaleureuse, les chalets décorés éveillent les papilles, fourmillent d’idées cadeaux, mais aussi, remplissent les yeux d’étoiles scintillantes. La magie semble s’opérer et remplir sans difficulté l’atmosphère d’un air de fête. Afin que le charme opère, rien de tel que de choisir un vol pour Munich afin de se rendre au sein du plus ancien marché de Noël de la ville le Christkindlmarkt sur la Marienplatz. Et, pour que le coup d’envoi des festivités de fin d’année soit donné, mieux vaut avant de partir, tout vérifier pour que le vol soit sans turbulence avec bébé et par extension, avec tout enfant mineur. 

Voyager avec bébé : les indispensables

On a beau pouvoir voyager en toute liberté dans l’espace Schengen, il n’en reste pas moins qu’il est indispensable de pouvoir justifier de son identité et à plus forte raison lorsque l’enfant est mineur. Lorsque le voyage se fait à bord d’un avion, il est important de noter que le livret de famille n’a aucune valeur hors des frontières françaises. De plus, de plus en plus de compagnies aériennes refusent même ce document comme justificatif de l’identité de l’enfant mineur. De ce fait, mieux vaut s’assurer que l’enfant ait une carte nationale d’identité – un passeport si la destination est au-delà de l’espace Schengen car il n’est plus possible d’inscrire son enfant sur son passeport depuis 2006 voire un visa pour pouvoir entrer sur le territoire de certains pays notamment – en cours de validité. Pour la pointe de détail, elle est gratuite et valable quinze ans, et ce, depuis le premier janvier 2014.

Et, parce que l’on n’est jamais à l’abri d’un incident – chute, maladie notamment – mieux vaut se rapprocher de la caisse primaire d’assurance maladie afin de demander une carte européenne d’assurance maladie. Cette dernière attestera des droits à l’assurance maladie et permettra de bénéficier du remboursement des frais médicaux engagés dans les pays de l’Union européenne. Gratuite, elle présente une durée de validité d’un an. 

Pour des raisons de sécurité, de nombreux produits et objets sont interdits à bord de l’avion et plus précisément en cabine. Fort heureusement, les biberons, les petits pots par exemple sont quant à eux autorisés dans la mesure où la quantité est en rapport avec la durée du voyage. Et, si bébé est malade, les médicaments sont autorisés en cabine à condition de présenter une attestation médicale ou une ordonnance. Voilà, il ne reste plus qu'à préparer ses effets personnels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *