Trois parcs à découvrir lors d’un voyage au Kenya

Magnifique pays d’Afrique de l’Est, le Kenya est une destination de rêve pour les amoureux de la nature et les réalisateurs de documentaires animaliers. Cette contrée regorge de zone protégée remarquable qui attire, chaque année, des milliers de touristes. Parmi les havres de paix à explorer dans cette partie du continent africain, il y a le parc national du lac Nakuru. Cette étendue d’eau alcaline est réputée pour ses colonies de flamants. Elle est un véritable paradis pour les amateurs d’ornithologie. En effet, ce lieu sert de refuge à près de 450 spécimens d’oiseaux comme l’ibis, le héron, l’aigle pêcheur et le pélican. Dans ce sanctuaire sauvage, les routards peuvent admirer diverses espèces d’animaux tels que l’hippopotame, la girafe de Rothschild, le léopard et l’antilope. À titre d’information, le lac Nakuru est l’un des rares endroits où les globe-trotters pourront observer facilement des rhinocéros noirs et blancs durant leur séjour Kenya.

Amboseli, un magnifique parc du Kenya

Le parc national d’Amboseli est un immanquable pendant un séjour au Kenya. Cette réserve de biosphère d’une superficie d’environ 390 km² est l’une des plus belles aires protégées du pays. Elle se trouve au sud territoire kényan, à proximité de la frontière tanzanienne. Cet endroit doit sa renommée à son paysage remarquable et sa vue imprenable sur le Kilimandjaro, le célèbre toit de l’Afrique. Il a inspiré l’écrivain Ernest Heminway pour son roman « Les neiges du Kilimandjaro ». Dans ce havre de paix, les ornithologues en herbes peuvent admirer près de 400 spécimens d’oiseaux, à l’exemple de l’autruche, du bec-en-ciseau d’Afrique, du choucador superbe, de l’alcyon pie et de la grue couronnée. Les amateurs de safari, quant à eux, ont la possibilité de photographier des troupeaux de buffles, de phacochères, d’antilopes et d’éléphants. Ils ont aussi l’opportunité d’observer de grands prédateurs comme le lion, la hyène tachetée et le guépard. Par ailleurs, une escapade à Amboseli est une occasion de visiter un village Masaï et d’apprendre quelques us et coutumes de cette tribu d’éleveur semi-nomade.

Le Masai Mara, un joyau écotouristique du Kenya

Le Masai Mara est une adresse à ne pas rater lors de séjours au Kenya. Cette réserve nationale d’une superficie de 1 510 km² se situe dans le sud-ouest du pays. Elle est le prolongement du fameux parc tanzanien du Serengeti. Ce site est réputé pour la richesse de sa faune et ses paysages variés. Il fut utilisé comme décor pour le tournage de nombreux documentaires animaliers dont le plus connu est « Félins », une œuvre réalisée par Keith Scholey et Alastair Fothergill. Dans cette étendue de savane, les amoureux de la nature peuvent faire un safari en véhicule tout-terrain ou en minibus. Cette activité leur permettra d’admirer des « Big Five », les mammifères les plus recherchés par les chasseurs, à savoir le lion, le léopard, le buffle, le rhinocéros et l’éléphant. Elle offrira également aux voyageurs la chance de voir des troupeaux d’impalas, de gazelles de Thomson, de cobes et de bubales. À titre d’information, le mois de juin est le moment idéal pour se rendre dans ce site. En effet, durant cette période, des milliers de gnous et de zèbres du Serengeti traversent la rivière Mara pour aller dans cette aire protégée.